Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 17:45

 Merci à Gwen, fidèle lectrice!

Grâce à elle, j'ai retrouvé les photos de murs réparés avec des briques de Legos: Mur réparé avec des legosMur réparé avec des legos

Cette bonne idée est celle d'un jeune artiste allemand, Jan Vormann.

C'est un projet (intitulé Dispatchwork) qu'il a lancé lors d'un festival d'art contemporain dans la ville de Bocchignano, en Italie.

J'adore!

Et pourquoi pas construire carrément un pan de mur en Legos comme sur cette image: Portion de mur en legosFinalement, plutôt qu'une boîte toute prête, c'est un gros tas de briques qu'il me faut! 

Repost 0
Published by Marie - dans Déco
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 11:55

août 2007 021En août 2007...Un lutin de deux ans se cache dans les feuilles de vigne vierge.

 

Aujourd'hui, le lutin est devenu un petit fan du PSG qui criait hier soir devant la télé:

"Buuut! But de Pastore! Oh, le but de Pastore!"

 

La vigne vierge est complètement abattue, en vue du très prochain ravalement de la maison, en blanc, super-blanc, blanc de blanc!

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 16:06

Imagination:Lego et merveilles ou suivi d'une notice de montage: Legomania Star warsLegomania Star warsLegomania Star warsAdam a toujours montré attirance et habileté pour les Legos.

 

Pouvoir créatif, et même pourquoi pas artistique, des Legos, ok, ok, mais j'adhérais sans plus, parce que, je me cite, "dès qu'on touche à une construction, elle part en morceaux". (Je crois qu'Adam, lui, aime bien que ça parte en morceaux...attrait instinctif d'un garçon pour la destruction?...cf sa jubilation quand il piétine un château de sable, l'été, à la plage.)

 

Mais ça, c'était avant...

Avant de découvrir les merveilles du premier salon Lego à Sizun, le WE dernier (à l'initiative géniale d'un directeur d'école).

Exemples parmi des dizaines d'autres mais je n'avais que mon portable pour prendre des photos: Legomania 1er salon Lego à SizunLegomania 1er salon Lego à Sizun

 

Et là, je dis "respect"!

 

Je vais sur le site LEGO.com link, j'inscris mon fils au club, je bave devant toutes les boîtes (Qui sait si je ne vais pas m'offrir la maison hantée, le Towerbridge ou la Maison Blanche?). Le plus drôle, c'est que Mamie G., qui était avec nous au salon Lego, en veut une elle aussi! 

Désormais je suis à fond avec Adam pour le montage-démontage-remontage de Legos!

Repost 0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 18:11

Un chou-fleur bio dans mon panier, des oeufs de mon poulailler, une fiche-cuisine d'un des derniers ELLE, et voilà le travail:2013-03-08-21.20.43.jpg

Un petit plat vintage qui n'a l'air de rien mais qui est super bon!

 

Ingrédients pour 4 personnes:

  • un petit chou-fleur
  • 4 oeufs durs 
  • une quantité pifométrique de chapelure et de beurre (plus il y en a, plus c'est délicieux et pas bon du tout pour la ligne...donc, dosage à la convenance de chacun(e))

 

Couper le chou-fleur en fleurettes et le faire cuire 10 minutes dans l'eau bouillante (une odeur horrible se répand dans la maison, il faut prévoir une bougie parfumée pour après).

Egoutter.

Dans une sauteuse, faire fondre du beurre et ajouter la chapelure puis le chou-fleur.

Mélanger doucement pour éviter de casser les fleurettes.2013-03-08-21.18.12.jpg

Hors du feu, émietter les oeufs durs sur le mélange.

Servir bien chaud.

 

Incroyable mais vrai, le chou-fleur à la polonaise est validé par Adam (normal), Steph (qui n'aime pas les oeufs!) et Jeanne (qui n'aime pas le chou-fleur!)! 

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 10:20

002 (2)-copie-2Comment résister au titre! Et à cette hypnotique photo de couverture!...

J'avoue...Je passe de longues minutes à la contempler!

 

Est-ce que j'ai mal compris les critiques?... Je croyais lire un roman d'amour-amitié à trois, deux garçons et une fille, à la "Jules et Jim"...

Pas du tout!

C'est une lettre d'amour d'un homme à sa femme.

Et comme c'est un intello new-yorkais, il lui faut forcément 278 pages pour écrire une lettre!

 

C'est mélancolique, c'est confus au début juste ce qu'il faut pour avoir envie d'y revenir une fois qu'on est bien embarqué dans l'histoire, c'est beau, c'est intello, c'est l'ambiance des campus américains des années 60-70...

 

Quelques coups du sort obligent ce couple amoureux à faire des choix qui nous interpellent tou(te)s...C'est sûrement le genre d'histoire qu'on garde en mémoire longtemps après l'avoir lue.

 

 L'extrait que je note aujourd'hui pour vous, les filles, c'est celui qui me libère un peu de cette pression de croire que les parents sont responsables en tout du devenir de leurs enfants, même adultes:

 

"Nous sommes passés tard à table parce que la petite Julia Esterhazy ne voulait pas aller se coucher; nous n'avions pas fini l'entrée qu'elle s'est mise à pleurer. Irene s'est levée pour aller la voir. Istvan lui a dit de se rasseoir. Les pleurs se sont transformés en cris. Istvan a de nouveau retenu Irene. Julia devait apprendre, disait-il: si on ne lui montrait pas que bonne nuit veut dire bonne nuit, il serait de plus en plus difficile de la mettre au lit. Irene a débarrassé les assiettes et apporté le plat principal. Julia a crié plus fort. Nous avons mangé conscienceusement pendant qu'elle hurlait comme une alarme de voiture que personne ne se soucie d'éteindre. Enfin, elle s'est tue. Irene est allée jeter un coup d'oeil puis elle est revenue, le visage fermé. Julia s'était endormie contre les barreaux de son lit d'enfant, un bras pendant au-dehors.

"Elle avait l'air d'une prisonnière abattue alors qu'elle essayait de s'échapper, a dit Irene à Istvan. Je ne comprends pas pourquoi tu es si cruel."

Istvan a répliqué qu'il n'était pas cruel de se montrer ferme. "Tu vas voir, la prochaine fois, ce sera plus facile.

-Il n'y aura pas de prochaine fois", a dit Irene.

Les Miller sont intervenus et la conversation s'est engagée sur la façon d'élever les enfants.[...] 

-...S'ils pouvaient tous être un peu moins sérieux quand il s'agit de leurs enfants.

-Tu les préférerais désinvoltes et facétieux?

-Non, un peu plus humbles, simplement. Ce que les enfants sont ou font, une fois grands, ne dépend pas entièrement de leurs parents.

-En tout cas, si Julia Esterhazy se met à détester son père en grandissant, tu sauras pourquoi.

-Les amours et les haines de Julia ne sont pas si prévisibles, ai-je dit. Les enfants ne se façonnent pas comme ça. Ils naissent avec leur caractère, qu'ils ont hérité d'ancêtres que nous ne connaissons pas, et de bien plus loin. Les parents n'en sont que les gardiens. En un sens, tout enfant est adopté. Il m'arrive de penser..." 

Tu m'as interrompu."

 

 

Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 23:04

Nos petits amis de papier, Sophia Le Hen, Eggory Peck et Cluck Gable (Origami made in England, "Natures et découvertes"): 024.JPG

 

La déco de table (made by Jeanne):

Etape 1 005-copie-2.JPG

 

Etape 2011--2-.JPG

 

Etape 3 (le semis de primevères du jardin...j'aime!) 022.JPG

 

 

La chasse aux chocolats (au soleil, s'il vous plaît!): 013-copie-1.JPG

 

Le gâteau maison, du beau et du bon (ma recette de Gâteau chocolat-amandes):012-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Marie - dans Ambiance
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 14:46

004Trois raisons pour lesquelles je me suis achetée un foulard hier...

 

Raison n°3: Température extérieure de 4°, pour un 30 mars, c'est abusé!

 

Raison n°2: Fleurs (c'est le printemps, oui ou non?) et touche fluo...c'est LA tendance et j'avoue qu'elle ne me déplaît pas.

 

Raison n°1: Le foulard sera pour de longues semaines MON accessoire obligé...une cicatrice de 4cm à la base du cou suite à mon intervention chirurgicale me donnant un faux air de... créature de Frankenstein!

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 21:39

Oeufs dans un bouquet

016-copie-5Les tulipes sont achetées, les narcisses cueillis dans le jardin, les oeufs sur des piques en bois et entourés d'un peu de paille.

 

Oeufs décorés

Feutres, perles, raphia: 012-copie-1008-copie-3010 (2)

 

Peinture dorée: 006-copie-1

 

Vraie plume de paon: 009-copie-1

 

Oeufs chinés

014-copie-2013Celui à fleurs vient d'Angleterre.

 

Oeufs récoltés jour après jour au poulailler

 001-copie-2

 

Oeufs brisés et gardés...jusqu'à dimanche...j'ai une bonne idée déco pour un centre de table...002 (2)

Repost 0
Published by Marie - dans Déco
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 17:08

Au coeur de la nuit...

Impossible de dormir...

Inutile de chercher plus longtemps à replonger dans le sommeil...

J'allume ma lampe de chevet...

J'ouvre mon livre...

Quelques minutes de lecture...

Et soudain l'explosion...

Je ris, je ris, je ris, je pleure de rire, je me tords de rire...

Et voilà le travail, Steph est réveillé à son tour...

II se marre aussi en me voyant...

"T'en es où?"...

"Au moment où il s'évade du goulag!"...

 

"L'explosion attendue ne se produisit pas. En revanche, le nuage de fumée devint énorme et augmenta encore quand les gardiens, qui n'osaient pas approcher, envoyèrent les prisonniers arroser le conteneur en flammes.

Trois forçats profitèrent du manteau de fumée pour sauter par-dessus la palissade de deux mètres de haut et passer du côté libre du port. Le soldat posté dans le mirador numéro deux vit ce qui se passait et se mit immédiatement à mitrailler les fugitifs à travers le rideau de fumée.Comme il utilisait des balles traçantes, il atteignit sans difficulté les trois fuyards. S'ils n'avaient pas été tués sur le coup, ils l'auraient été de façon certaine une seconde plus tard, car le vigile avait tiré non seulement sur les trois hommes mais également sur le conteneur qui se trouvait à gauche de celui auquel Allan avait mis le feu. Celui d'Allan contenait mille cinq cent couvertures militaires, celui d'à côté mille cinq cent grenades à main. les balles traçantes contenant du phosphore, dès que l'une d'elles eut atteint une grenade, celle-ci explosa, entraînant avec elle en un dixième de seconde ses mille quatre cent quatre-vingt-dix-neuf petites soeurs. L'explosion fut si violente que les quatre conteneurs suivants furent soulevés du sol et atterrirent entre trente et quatre-vingts mètres plus loin, à l'intérieur du camp.

Le conteneur numéro cinq recelait sept cent mines terrestres.La deuxième explosion fut aussi forte que la première et pulvérisa quatre caisses supplémentaires.

Allan et Herbert avaient espéré créer la confusion, ce fut le chaos le plus total. Et cela alla en empirant, car les conteneurs s'enflammèrent les uns après les autres. L'un d'eux contenait du gas-oil et de l'essence, qui en général ne servent pas à éteindre le feu. Un autre était rempli de munitions qui se mirent à vivre leur propre vie. Deux miradors et huit baraquements brûlaient déjà avant que les missiles ne s'en mêlent. Le premier abattit le troisième mirador, le deuxième emporta le poste de garde à l'entrée du goulag, avec la barrière, la clôture et le reste.

Quatre navires attendaient leur chargement dans le port; les missiles suivants les embrasèrent.

Un nouveau conteneur de grenades explosa, déclenchant une réaction en chaîne qui détruisit jusqu'au dernier conteneur. Il s'agissait d'une nouvelle caisse de missiles, qui s'envolèrent dans la direction opposée, c'est à dire vers la zone ouverte du port où un pétrolier transportant soixante-cinq mille tonnes de pétrole arrivait justement à quai. Un premier tir atteignit le pont de commandement, trois autres crevèrent la coque, provoquant un brasier plus important que tous ceux qui grondaient déjà.

Le supertanker en flammes se mit à dériver le long du quai en direction du centre de la ville. Au cours de son ultime voyage, il mit le feu à plusieurs maisons le long du front de mer, sur une distance de deux kilomètres deux cents. Pour couronner le tout, ce jour-là soufflait un vent de sud-est. Il ne fallut pas plus de vingt minutes pour que toute la ville de Vladivostok soit la proie des flammes."

 

Lisez-le, les filles, et en plus de vous marrer avec les aventures d'Allan Karlson, vous réviserez l'histoire mondiale du XXème siècle!

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 23:00

Book origamiBook origamiBook origami 

 

?????

 

C'est un origami... fait avec un livre.

Encore une idée piquée sur le site de Hege in France link 

 

J'ai enlevé la couverture et plié les pages deux par deux ( Ce roman était complètement ennuyeux, par égard pour l'auteur et les lecteurs qui l'ont aimé, j'en tais le titre).

A quoi ça sert ce livre tout plié?...

A rien! Juste à être marrant et déco.

 

On peut éventuellement s'en servir comme porte-photos ou range-courrier.

J'en ai fait un pour Adam avec un gros livre de Mickey (le genre de truc tellement illisible qu'il vaut mieux le transformer en origami!). J'ai plié les pages cinq par cinq:Book origamiBook origami

Repost 0
Published by Marie - dans Déco
commenter cet article

Présentation

  • : Un blog pour mes filles
  •  Un blog pour mes filles
  • : Mon bloc-notes lifestyle de Maman, Meggie (aka mamie), décoratrice (atelier Augusta et Moi), housewife.
  • Contact

Recherche