Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 16:22

Tentation, étape 1:

J'ai remis le nez dans la collection de timbres de mon enfance...

Quand j'étais petite, en Algérie (au fil du temps, ce début de phrase est devenu pour moi un genre de refrain. Voir http://unblogpourmesfilles.over-blog.com/19-boulevard-victor-hugo-alger-algerie) , je collectionnais les timbres.

Il y a celui-là, que j 'ai toujours adoré:

La tentation d'Algérie...

Je l'ai agrandi, en photocopie couleur.

Cet "oiseau de paradis", c'est un motif de mon enfance!

Tentation, étape 2:

J'ai rencontré mon amie Marie V., au retour d'un de ses séjours à Alger...Ma mémoire est vive, des lieux, des noms...A ce point, c'est étonnant!

Nous avons parlé des ruines romaines de Tipasa qu'elle a visitées.

Quand j'étais petite, en Algérie, je m'y suis si souvent promenée en famille!

Alors, j'ai eu envie de relire "Noces à Tipasa" de Camus et j'ai acheté le livre.

J'en ai profité pour ressortir un vieil exemplaire de "L'étranger" qui a appartenu à Steph quand il était au lycée:

La tentation d'Algérie...

J'ai commencé par "L'étranger" et ça m'a laissée perplexe!

Mais quand j'ai lu "Noces" et "L'été", j'étais contente de moi...J'ai capté quelque chose de la pensée d'Albert Camus! J'ai compris son amour fou de la vie terrestre et du présent, son refus de croire en un Autre Monde meilleur:

"Comme le galet verni par les marées, j'étais poli par le vent, usé jusqu'à l'âme. J'étais un peu de cette force selon laquelle je flottais, puis beaucoup, puis elle enfin, confondant les battements de mon sang et les grands coups sonores de ce cœur partout présent de la nature."

Quand j'ai lu ces lignes, l'été battait son plein, il faisait beau et chaud, et même dans l'eau froide de la Manche, j'étais sûre d'avoir les mêmes sensations que Camus se baignant dans la Méditerranée.

Tentation, étape 3:

J'ai vu au cinéma "Né quelque part", le film avec Jamel Debouzze qui est sorti en juin.

La tentation d'Algérie...

C'est l'histoire émouvante d'un jeune français d'origine algérienne qui découvre le bled où est né son père. Le héros, c'est lui:

La tentation d'Algérie...

Tewffik Jallab

Il est vraiment beau!

Et le film m'a touchée au cœur!

Conclusion:

Malgré tous ces petits signes qui pourraient venir du destin, à la question d'Alain V.:

"Vous n'avez pas un projet de venir à Alger, Steph et toi?",

je réponds non.

J'ai bien réfléchi...c'est non.

Que m'apporterait un tel voyage?

En l'imaginant, je ressens déjà la nostalgie étreindre mon cœur...

Aïe, ça fait mal et je n'aime vraiment pas du tout ça!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eg 01/09/2013 23:17

Les voyages sont pourtant riches d'expériences Ne te refuse pas le plaisir de retrouver des choses du passé ça permet de se rendre compte aussi qu on a grandi muri et que les choses ou les gens que l'on a aime il y a longtemps ont evolue elles aussi
Je reste une adepte des voyages forment la jeunesse même ceux que l'on a déjà faits

Marie 03/09/2013 22:17

Les voyages forment la jeunesse...C'est pourquoi Steph et moi ne voyageons pas sans nos enfants!

Présentation

  • : Un blog pour mes filles
  •  Un blog pour mes filles
  • : Mon bloc-notes lifestyle de Maman, Meggie (aka mamie), décoratrice (atelier Augusta et Moi), housewife.
  • Contact

Recherche