Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 16:55

Douglas Kennedy est un auteur que nous aimons tous les deux, Steph et moi, et nous parlons souvent de ses héros, un peu comme si c'était des potes, ou au moins des connaissances proches.

J'ai lu "Cet instant-là", son dernier livre, en janvier, et maintenant, c'est au tour de Steph.

C'est à la fois un roman et une formidable leçon d'histoire sur la vie à Berlin dans les années 80, absurde, et choquante car si proche de nous dans le temps, alors que la guerre froide était encore d'actualité et que le Mur n'avait pas encore été abattu.

C'est aussi une love story entre Thomas, un journaliste américain et Petra, une réfugiée d'Allemagne de l'est. Une love story tellement forte qu'on peut avoir du mal à y croire...Mais pas Steph et moi !

La lecture qu'il m'a faite de ce passage vaut déclaration d'amour :

"...notre convergence avait été immédiate, notre union complète, et il y avait une vérité formidable, indiscutable, à la base de notre amour. Pour la première fois de ma vie, je comprenais ce qu'est une certitude. On peut passer sa vie à rechercher l'être auquel on est destiné, et la plupart du temps cette quête pousse à des compromis, certains acceptables, d'autres catastrophiques, d'autres encore à la limite du désespoir silencieux et de la tristesse d'un horizon limité. Mais quand -et "si"- on se retrouve devant celui ou celle avec qui il existe une possibilité de transcender l'existence quotidienne, alors il faut savoir tout changer et lui faire sa place. Parce que c'est alors l'instant à saisir, c'est maintenant ou jamais et cela ne se reproduira peut-être jamais durant notre court passage sur terre."

 

D'où le titre du livre...

Malheureusement, un autre instant sera à saisir pour Thomas et celui-là...il le laissera s'échapper.

 

Quant à Steph et moi, lorsque "cet instant-là" s'est présenté dans notre vie il y aura bientôt dix-sept ans, on a compris illico de quel signe merveilleux du destin il s'agissait et on n'a rien laissé filer !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michèle 30/03/2012 13:29

J 'ai lu ce roman cet hiver et ce fut de bons moments de plaisirs et de peines.J' ai aimé l' ambiance de Berlin et cela m' a rappelé mon séjour en RDA quand j' étais adolescente et politiquement
orientée....Le dénouement est trop triste ,la vie peut basculer en un instant...

eg 27/03/2012 16:31

love love love quand tu nous tiens
Steph a toujours était un romantique

Bisous ensoleillée de la capitale

Marie 28/03/2012 08:43



Bisous Bab



Présentation

  • : Un blog pour mes filles
  •  Un blog pour mes filles
  • : Mon bloc-notes lifestyle de Maman, Meggie (aka mamie), décoratrice (atelier Augusta et Moi), housewife.
  • Contact

Recherche